Indigoni
1 min readOct 28, 2019

--

Les étangs salés désignent du doigt la mort.

L’histoire de l’orée du bois est sanglante et salutaire.

Je n’ai jamais pris les chemins de traverse sans apercevoir l’horizon. Et aussi longtemps que la vie vivra l’homme verra.

L’esprit subtil détient la vérité. La vérité nue. Celle qui effraie. Celle qui rend la splendeur de l’être.
Je ne sais pas à quoi ressemble cette splendeur mais je peux la ressentir dans mon moi profond.

Il n’y a pas de place pour les tortues égarées.
Elles sont déjà loin et nous sommes de loin déjà perdus.

--

--